Comment nettoyer et faire briller son Quad

Les chemins empruntés par les quads sont loin d’être les plus propres qui soient. D’ailleurs, ces tout-terrains servent bien à gravir ces routes difficiles, non ? Il sera maintenant temps de les nettoyer après ces longues randonnées. Sur ce point, les amoureux de ces gros engins préfèrent prendre ces travaux en main.

En effet, les raisons de ce choix sont multiples. En ne prenant pas en compte la satisfaction personnelle, le nettoyage doit se faire juste après le trip afin de ne pas laisser sécher les impuretés, surtout les boues. Il sera donc trop tard d’amener l’engin vers un lavage à haute pression. Justement, concernant cette dernière, les parties plastiques, c’est-à-dire le carénage du quad, ne supportent pas ce type de lavage. De plus, des gestes de finition sont à prévoir pour avoir un rendu brillant. En somme, nettoyer doit passer par la préparation des matériels et du quad, le lavage et la finition.

La préparation

La première des choses est de regrouper tous les matériels nécessaires, à savoir un seau, une éponge, une brosse dure et douce, une éponge, un chiffon, sans oublier le savon, de préférence du liquide vaisselle. Il faut également prévoir de l’alcool à brûler et une bombe silicone, qui serviront dans la dernière étape. Viendra ensuite la préparation du quad. Celui-ci sera en effet victime de quelques jets d’eau fréquents. Il faudra donc boucher certains trous, plus précisément sur l’échappement et toutes les entrées d’air. La machine est maintenant prête !

Au lavage !

Commencer par enlever les impuretés en premier. Pour ne pas se fatiguer pour autant, un jet d’eau moyennement fort suffira. L’essentiel dans cette étape est de bien aller dans les profondeurs, c’est-à-dire dans chaque recoin de la machine et surtout prêt de la partie moteur et transmission. Au contact de l’eau, les boues, même sèches, seront faciles à décrasser. Le liquide vaisselle entre désormais dans le jeu. Il sera versé dans un seau contenant de l’eau chaude. Ce mélange repassera au peigne fin toutes les zones mouillées. Les plastiques seront minutieusement frottés avec une éponge afin d’éviter tout risque de rayure. L’utilisation de la brosse douce ou forte est requise pour les autres zones du quad (jantes, pneus, moteurs…).

La finition

La finition est le garant d’un lavage efficace et complet. En fait, elle regroupe diverses astuces qui feront briller la machine. Les plastiques sont les plus sujets à ces après-lavages, d’autant plus que ce sont les plus fragiles. Multiples sont les idées pour redonner du neuf au carénage. Certains utilisent du WD 40 ou d’autres produits vendus dans des magasins de sport mécanique. Pourtant, ajouter quelques gouttes d’alcool à brûler dans le précédent mélange contribue à faire briller la teinte des plastiques. Il ne reste donc plus qu’à pulvériser de la bombe silicone dessus en guise de protection. Un léger coup de chiffon sec ne fera qu’accentuer la brillance.

Pour conclure, il faut prêter une attention particulière au carénage du quad. Les pneus peuvent aussi être traités de la même façon en utilisant de la cire. À noter que le lavage ne doit pas se faire dans un environnement très ensoleillé. Les chiffons ne doivent pas présenter de peluches. Pour finir, laissez tourner le moteur pendant quelques minutes afin d’évacuer tout résidu d’eau dans les recoins. Graissez la partie mécanique, car le mélange utilisé possède des facultés dégraissantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *